Recours contre la métropole : l’assemblée générale a décidé

ça tombait bien, notre assemblée générale annuelle et en présentielle avait lieu le soir même de notre rencontre avec la vice présidente en charge des collèges

Nous avons pu ainsi largement commenter cet entretien et la position de Véronique Moreira qui nous a affirmer “ne pas vouloir briser les solidarités locales” en changeant trop la carte scolaire, et tant pis pour la mixité sociale et d’origine.

Pas étonnant dès lors qu’à l’unanimité des présents, il fut décidé de ne pas laisser l’affaire en l’état.

Car la métropole a nous seulement décidé de construire des collèges sans se soucier de la question de la mixité sociale et d’origine, mais elle a par ailleurs délibérément méconnu le principe d’égalité des usagers devant le service public local et prévoyant un budget plus important pour le collège d’Albigny au détriment de celui de Vénissieux.

Nous avons donc décidé de contester la légalité de ces délibérations, d’abord par voie gracieuse (on demande poliment  au président de retirer ces décisions), puis par voie contentieuse devant le tribunal administratif.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *