En visio avec le recteur

En vrai, il a le titre de d’inspecteur d’académie et de directeur académique des Services Départementaux de l’Éducation Nationale, mais nous on va l’appeler le recteur.

Et donc, après de nombreuses démarches et courriers, nous avons obtenu un rendez vous avec Monsieur Charlot, le recteur.

En visioconférence mais entouré de plusieurs de ses collaborateurs, Guy Charlot nous a affirmé qu’il était un fervent promoteur de la mixité sociale dans les écoles, collèges et lycées, et qu’il avait entrepris tout une série d’actions pour aller dans ce sens.

Bien sûr, nous a t il avoué, ces démarches doivent se faire à “bas bruit”, c’est à dire dans une certaine discrétion car sinon, c’est la fuite vers le privé…

A l’évidence, a t il poursuivi,  la métropole de Lyon partage cette ambition, mais la proximité des élections régionales empêche peut-être sa vice présidente de s’exprimer avec plus d’enthousiasme…

Et forcément, tous les services de l’éducation nationale sont mobilisés pour faire des collèges en zone d’éducation prioritaire des “territoires d’excellence”, notamment grâce à des classes à horaires aménagés numérique, des CHAN (mais rien à voir avec 4chan, hein…-)

Mais lorsque nous avons rappelé que nous aspirions à une véritable mixité sociale ET d’origine dans les collèges, le recteur s’est vite recroquevillé sur une soi-disante interdiction de la CNIL à connaître les lieux de naissances des parents des collégiens, alors que cette information est bien évidemment connue de l’éducation nationale…

Rien de vraiment neuf sous le soleil, donc, si ce n’est un petit moment de panique : Alors que Monsieur Charlot annonçait qu’il faudrait accueillir plus de 9000 élèves en 2030 dans l’agglomération et qu’il convenait donc de vite construire de nouveaux collèges, nous lui avons clairement fait comprendre que sans avancée en matière de sectorisation, notre association contesterait devant la justice administrative le permis de construire du collège Ghetto de Vénissieux Saint-Fons.

Et là, nous avons senti que nous avions un moyen de pression…

A suivre donc !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *