Concertation ? On connait la réponse !

“Ouh la la…changer la sectorisation des collèges, c’est compliqué. Et puis rien ne peut se faire sans l’avis des premiers concernés, les parents. Il faut avant tout leur expliquer et les convaincre avant de changer quoi que ce soit, sinon on va vers la catastrophe : le fuite vers le privé”

Combien de fois avons-nous entendu cette remarque ? Presque tous nos interlocuteurs députés ont trouvé notre proposition intéressante, mais quasiment tous nous ont opposé le sacro saint avis des parents.

Comme si nous ne savions pas tous quelle serait la réponse des parents… A la question “Acceptez vous de voir la sectorisation des collèges un peu changer pour améliorer la mixité sociale et d’origine, 100% des parents ont répondu  : non !

Entre ceux qui n’ont pas forcément compris l’enjeu de la question et qui ne veulent pas que leurs enfants fassent un peu plus de trajet et ceux qui paniquent à l’idée que leur progéniture se retrouve dans un établissement de quartier, il n’est vraiment pas besoin de poser la question.

Et c’est d’ailleurs bizarre cette soudaine envie de s’intéresser au choix des parents quand il s’agit de mixité… On n’a guère souvenir que la puissance publique ait fait preuve de tant d’attention quand il s’agissait de savoir si les parents voulaient que leur filles  portent le voile à l’école ou que leur garçons mangent casher à la cantine

On ne demande pas non plus au parents leur avis sur les emplois du temps ou sur le programme, pourtant, certains pourraient avoir des avis ou même des souhaits…

La question de la mixité sociale et d’origine dans les collèges n’est pas facultative. Elle ne peut être à nouveau retardée en raison de “consultations” dont chacun connaît la réponse.

Si la République veut enfin lutter contre la ghettoïsation de ses quartiers et d’abord de ses collèges, il faut qu’elle oblige ses élus départementaux à prendre les décisions qui s’imposent.

Décider, ce n’est pas toujours simple, et c’est justement pour cela qu’on élit ceux qui s’engagent à  le faire !

2 Replies to “Concertation ? On connait la réponse !”

  1. Bonsoir. Drôle de conception de la démocratie. Si 100% des parents sont contre un changement de sectorisation, alors au nom de quoi ceux qu’ils ont élus devraient aller à l’encontre de leur avis?
    Les élus sont là pour faire appliquer les décisions du peuple, pas pour aller contre lui.
    J’apprécie votre combat, mais attention aux arguments!

    1. La mixité sociale et d’origine, tout le monde en parle, mais personne n’en veut en fait.
      Si on demande aux parents d’un secteur socialement homogène s’ils veulent changer la sectorisation, ils répondront non, et on n’avancera pas…
      C’est justement parce que tout le monde se satisfait de l’actuelle ségrégation que rien ne bouge.
      C’est pour cela que nous souhaitons que la loi oblige les élus à se positionner. Et comme les élus départementaux ou métropolitains sont un peu “loin” des micro quartier ils pourront prendre des décisions qui iront à l’encontre des souhaits de tel ou tel communauté de parents pour le bien commun.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *