La ségrégation recule, vraiment ?

C’est une publication qui est passée un peu inaperçue au beau milieu de cet été, et pourtant ses conclusions sont particulièrement intéressantes.

L’étude de France Stratégie démontrerait en effet  que la ségrégation résidentielle en France aurait reculé entre 1990 et 2015 (sauf autour de paris) .

Grâce à un vaste traitement statistique sur 55 unités urbaines de plus de 100 000 habitants les chercheurs montrent que  la ségrégation résidentielle n’a pas augmenté durant cette période. Elle aurait même baissé pour les cadres et pour les immigrés d’origine extra-européenne, désormais mieux répartis entre quartiers qu’en 1990 !

Continue reading “La ségrégation recule, vraiment ?”

C’est la rentrée !

Véronique Moreira, nouvelle vice présidente en charge des collèges

Le 1er septembre, c’est la rentrée scolaire pour tous les collégiens du Grand Lyon.

Les questions d’actualité liées à la crise sanitaire du coronavirus ne doivent pas faire oublier une autre réalité : la ségrégation dans les collèges grand-lyonnais.

Avec la sectorisation, les enfants des quartiers populaires vont tous… dans des collèges de quartiers populaires et la ségrégation urbaine génère ainsi de la ségrégation scolaire.

Continue reading “C’est la rentrée !”

Si loin, si près

Il n’y a pas qu’à Saint-Fons ou Vénissieux qu’un nouveau collège est prévu. Pour répondre à la forte croissance démographique de l’Est et du Sud-Est lyonnais, la métropole a prévu de construire un collège à Saint-Priest. Le secteur choisi présente ce fois beaucoup plus d’espace pour installer un collège puisque la rue Odette Joyeux – l’adresse de ce nouvel établissement – traverse aujourd’hui de vastes champs ! Il est bien évident que des projets d’urbanisation sont en cours et que ce nouveau collège sera demain inséré dans un environnement bâti qu’on peut retrouver ailleurs dans l’agglomération. 

Tout comme Vénissieux ou Saint-Fons, Saint-Priest est une commune qui compte des Zones Urbaines Sensibles – ces fameuses ZUS dans lesquelles la proportion de familles modestes vivent. Mais à la différence de Vénissieux et de Saint-Fons, le nouveau collège de Saint-Priest ne sera pas au centre de ces quartiers puisqu’il sera situé à plus de 1,7 km à vol d’oiseau ! Un meilleur départ qui évitera au collège Marius Berliet d’être tout de suite considéré comme un collège ghetto !